Contenu

FSI

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Intranet FSI (VPO) Recherche avancée
23 oct.

Vous êtes ici : Accueil FSI

Filles et mathématiques : une équation lumineuse

Quatrième journée toulousaine le 19 octobre 2017

Destinée à des élèves en fin de lycée, la journée ”filles et mathématiques: une équation lumineuse”a pour but d’encourager les filles à s’engager dans des études scientifiques et techniques.
Il s’agit, à travers différents ateliers (conférence, théâtre-forum, groupes de discussion, rencontres informelles avec des femmes qui les ont précédées . . . ), de leur montrer la richesse des métiers sur lesquels débouchent les formations en sciences mais aussi, de les informer des obstacles que peuvent rencontre les femmes qui veulent accéder à ces domaines (préjugés et stéréotypes, problèmes institutionnels...).
 
Cette initiative nationale, portée par l’association Femmes & mathématiques, a reçu le 9 mars 2017 le prix « Éducation » lors de la journée « Sexisme pas notre genre : 400 idées pour faire avancer l’égalité» organisée par la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, Laurence Rossignol.
 
 
Pour inviter les jeunes filles présentes à dépasser les stéréotypes sur les sciences dures et les entraves à un parcours scientifique, la journée propose 3 volets d'activités aux registres complémentaires :

1. Un volet "vulgarisation scientifique" à travers une "promenade scientifique" présentée en séance plénière par une chercheuse. Il s’agit d’une conférence scientifique d’un niveau accessible pour les élèves mais qui montre combien les mathématiques et l’informatique sont vivantes aujourd’hui, et en perpétuelle construction. En 2013, cette conférence a été donnée par Jasmin Raissy (UPS-IMT) sur les travaux de Fibonacci, en 2014, Anke Brock (UPS-IRIT) a présenté les liens humains-machine tandis qu’en 2016, Cathy Maugis-Rabusseau (INSA-IMT) a évoqué les statisques appliquées à la génétique.

2. Un volet "speed meeting" à travers plusieurs temps d’échanges en petits groupes entre les jeunes filles et les femmes scientifiques présentes (chercheuses, enseignantes-chercheuses; ingénieures; doctorantes; étudiantes . . . ) à propos de leurs intérêts scientifiques, leur parcours, leurs motivations, leurs expériences, etc.
Ces temps d’échange entre les femmes scientifiques et les jeunes visent à illustrer par l’exemple les possibilités de débouchés; les étudiantes et les femmes scientifiques présentes constituent pour les jeunes filles autant de modèles à tous les niveaux avec lesquels elles peuvent échanger, voire s’identifier. L’intervention depuis plusieurs éditions d’étudiantes de la FSI est un véritable atout pour ces journées.

3. Un volet psychologique à travers du théâtre-forum, technique qui associe le public et participe au dépassement de certains blocages. Il s’agit en particulier de faire réfléchir les filles sur les stéréotypes concernant les femmes et les sciences (identifier les stéréotypes, les démonter par l’argumentation, analyser leur action - intégration, dévalorisation...-), la réussite scolaire (le rapport aux notes, la pression, la motivation), l’orientation (la projection dans la vie professionnelle, la connaissance des métiers).
 
4. Un volet documentaire avec la présentation lors d’ateliers et la remise de documentation (via une clef USB) des choix possibles d’orientation. Sont présentées les différentes opportunités toulousaines en lien avec les mathématiques et l’informatique dont les départements de mathématiques et d’informatique de la FSI.

Consulter le programme de la journée
 

Date de mise à jour 29 septembre 2017


Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11